• Cap'tain Ferrat

Une Incroyable Rencontre !!

En cette fin de confinement, nous avions décidé de profiter d'une matinée en famille à bord de Maltese pour profiter de la mer . Tous passionnés par le monde marin, nous avons naturellement mis le réveil aux aurores avec l'espoir de faire de jolies rencontres animales. En effet, Saint Jean Cap Ferrat est situé dans le célèbre Sanctuaire "Pélagos". Cet espace maritime de 87 500 km2 pour la protection des mammifères marins en Méditerranée, fut crée en 1999 par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco, avec pour objectif d’instaurer des actions concertées pour la protection des cétacés et de leurs habitats contre toutes les causes de perturbations : pollutions, bruit, captures et blessures accidentelles, collision...

La mer était d'huile et nous ne doutions pas qu'elle nous réservait une surprise de taille... Après avoir croisé une famille de dauphin Bleu et Blanc, nous avons eu l'immense joie de rencontrer un cachalot... Monumental animal, d'une douceur incroyable... La première rencontre fut abrégé par un bateau un peu trop invasif, poussant l'animal à sonder à nouveau après seulement quelques minutes en surface. Nous avons sagement attendu son retour, et quel fut pas notre bonheur. Le cétacé a refait surface non loin et nous l'avons rejoint discrètement en gardant une certaine distance. Il était paisible, nous pouvions entendre son incroyable souffle... Après une dizaine de minutes de repos et de bonheur pour nos yeux, notre bel ami est retourné dans ses abysses, certainement à la recherche de son repas préféré, la calamar...





Rappel des mesures d'approche: Nous profitons de cet article pour rappeler l'importance du code de bonne conduite pour l'approche des cétacés. En 2018, notre équipe a suivi durant plusieurs jours une formation sur l'approche respectueuse des cétacés, avec l'Association de conservation des cétacés en Méditerranée Souffleurs d'écume, et durant laquelle nous avons obtenu le label High Quality Whale Watching.


Au delà du respect de leur tranquilité, il est important de comprendre que lorsque les cétacés font surface, c'est également pour se reposer après une apnée dédiée à la chasse. L'interruption de leur temps de récupération a donc forcément des conséquences sur ses performances d'apnée, pouvant allant induire un manque de nourriture résultat d'une chasse médiocre. Les grandes lignes sont:

- Pas d'approche en cas de nouveau-né

- Vitesse d'approche maximum 5 nds

- Trajectoire parallèle à celle de l'animal, en prenant soin de toujours lui laisser une "porte de sortie", - Garder une distance de 100m minimum, moteur débrayé mais prêt à partir si l'animal semble dérange, - Un seul bateau à la fois sur la zone d'observation, sans excéder 15 min d'observation.


Le Cachalot, une physiologie surprenante! Cet animal est fascinant. Reconnaissable avec sa grosse tête carrée et son souffle orienté vers l'avant, il est le champion des apnées en profondeur, pouvant dépasser les 1500m de profondeur. Il est doté d'une physiologie hors du commun: Lors des apnées, sa cage thoracique est flexible afin d'éviter l'écrasement des poumons, son métabolisme se ralentit pour économiser l'oxygène qu'il stocke en plus grande quantité que n'importe quel animal terrestre, enfin ses veines importantes et élastiques stockent d'avantage de sang afin de combler les vides liés à la compression de l'air. Mais le plus surprenant reste "son melon" (sa tête) contenant un liquide particulier, le spermaceti ayant la propriété de changer de densité. En effet, selon la température à quelques degrés près, il peut être sous forme d’huile fluide et légère ou de crème épaisse, modifiant alors fortement la flottabilité de l’animal. En surface, le Cachalot maintient le spermaceti à une température élevée et donc sous forme liquide, qui prend alors le rôle de bouée. Avant de plonger, il interrompt la circulation dans les réseaux vasculaires faisant alors rentrer de l’eau par les canaux nasaux. Le spermaceti se refroidit, condense et perd de sa flottabilité, entrainant alors l’animal vers le fond comme une gueuse. Une fois à la profondeur adéquate, le Cachalot adapte la température de spermaceti à la flottabilité souhaitée. Pour refaire surface, il accélère la circulation sanguine, réchauffe le spermaceti qui se dilate, s’allège et l’entraine vers la surface telle une bouée. Ainsi, le Cachalot économise ses muscles et son oxygène, secret de ses apnées record. Incroyable non?



11 vues

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com